fbpx

5 plateformes pour freelances

Écrit par Nathan

Publié le 10 Oct. 2022

5 plateformes pour freelances

Pendant des années, le salariat a été la norme. L’idée d’arriver au bureau le matin et de repartir le soir était ancrée dans l’esprit de la plupart des travailleurs du tertiaire. Les carrières dites “longues” étaient les plus répandues. Mais vous l’aurez remarqué, à l’aube de l’année 2023, les choses ont bien changé. 

Le modèle d’hier a totalement été remis en cause au profit de nouvelles méthodes de travail, plus flexibles, plus permissives, plus libres. Pour répondre à cet idéal d’indépendance auquel aspirent de plus en plus de travailleurs, de nouveaux statuts juridiques ont vu le jour et de nouveaux termes sont rentrés dans notre vocabulaire, notamment celui de “freelance”.

Découvrez dans cet article 5 plateformes pour freelance qui vous permettront de trouver des clients facilement tout en conservant votre indépendance !

Malt, la tête d’affiche

Fondée en France en 2013 sous le nom de Hopwork, la plateforme Malt a depuis fait son nid dans la sphère des travailleurs indépendants. À la différence de certains sites que nous évoquerons juste après, Malt ne propose pas d’annonces de missions. Son fonctionnement repose sur la mise en relation entre freelances et entreprises

Les freelances s’inscrivent sur la plateforme en renseignant leurs informations personnelles, leur niveau d’étude, leurs compétences, leurs expériences, leurs talents et leurs disponibilités. Un profil Malt s’apparente grandement à un profil LinkedIn. En plus d’être gratuit, s’inscrire sur Malt est relativement simple et pour obtenir des missions ou réaliser un projet, il suffit aux “Malters” d’attendre qu’une société les contacte. 

A noter que la plateforme prélève une commission de 10% HT sur les missions courtes (moins de 3 mois) et 5% HT sur les missions longues.

Du côté des entreprises, la plateforme fonctionne comme un moteur de recherche web. Elles renseignent des mots clés afin de trouver des profils de freelances correspondant à leurs attentes. Les entreprises ont ensuite la possibilité de demander des devis pour leurs projets et, dans l’idéal, d’en valider un. Une fois le devis confirmé, l’entreprise réalise le paiement de la commande auprès de la plateforme Malt, qui joue donc un rôle d’intermédiaire. Le freelance effectue ensuite la mission pour laquelle il a été retenue et perçoit sa rémunération lorsque celle-ci est validée par l’entreprise cliente

À noter que l’inscription des entreprises sur Malt est payante :

  • 5% de frais de services pour les sociétés de moins de 50 salariés
  • 7% de frais de services pour les sociétés de plus de 500 salariés

👍 Points forts :

La qualité principale de Malt, ayant fait son succès, est sa fiabilité. En effet, son système de paiement par “intermédiaire” permet d’éviter les mauvaises surprises et les litiges entre les freelances et leurs clients.

Le sérieux de la plateforme repose aussi sur son système de vérification. Chaque profil est authentifié afin de garantir la fiabilité des freelances. Un système de commentaires et de notations est aussi proposé. 

Les sociétés clientes, tout comme les freelances, sont relativement qualitatifs. Le spectre de missions plébiscitées par les entreprises est aussi relativement large, (tech, web, graphisme, consulting, rédaction etc) permettant à un grand nombre d’indépendants d’évoluer sur la plateforme.

👎 Points faibles :

La principale critique que l’on peut faire à Malt est l’absence d’annonces de missions. Le fait que ce soit uniquement les entreprises qui démarchent les freelances rend compliqué le lancement sur la plateforme pour les nouveaux arrivants.

Fiverr, moins c’est mieux ?

Très populaire auprès des créatifs, le géant Fiverr ne cesse de gagner du terrain en France depuis quelques années. Cette plateforme se présentant comme “la plus grande marketplace de services numériques” permet de mettre en relation des clients et des prestataires issus de divers métiers

L’argument concurrentiel initial de Fiverr était ses tarifs avantageux, situé auparavant aux alentours de $5 (le nom “Fiverr” vient de “five”, signifiant cinq en anglais). Aujourd’hui, les freelances sont libres de définir les tarifs qu’ils souhaitent et peuvent même créer différentes formules pour leurs clients. Cependant, les prestations, appelées “gigs” sur Fiverr, restent relativement abordables

👍 Points forts :

La particularité très appréciable sur cette plateforme est sa diversité. Les “gigs” proposés sur Fiverr s’étendent de la rédaction web à la création de sites WordPress, en passant par la réalisation d’effets sonores pour des publicités marketing.

L’autre avantage de taille du site est sa dimension internationale. Il est possible pour les utilisateurs de Fiverr de faire appel à des prestataires du monde entier. Du point de vue des freelances, cela leur permet aussi d’avoir un très grand nombre de clients potentiels.

Comme la plupart des autres plateformes que nous vous présentons aujourd’hui, Fiverr utilise un système de profil et de notation des prestataires par leurs clients. Cependant, le site met autant en avant les nouveaux arrivants que les freelances chevronnés

Toutes ces raisons font de Fiverr une plateforme de choix pour se lancer en freelance !

👎 Points faibles :

Le point négatif majeur de Fiverr est son système de rémunération. La plateforme se rémunère en prenant 20% de commission sur chacun de vos “gigs”. En d’autres termes, si vous vendez une prestation à 10$ vous percevrez en réalité 8$.

À noter : Fiverr à aussi comme spécificité de proposer aux freelances de devenir “enseignants” et d’obtenir un lien d’affiliation.

5euros.com, la French Touch

Alternative Française de Fiverr, 5euros.com est une plateforme de mise en relation entre freelances et clients. Le concept est simple : permettre à des indépendants de proposer des services ne dépassant pas le prix de 5 euros

Évidemment, il est possible pour les prestataires de réaliser de l’upsell. C’est-à-dire de vendre des services additionnels à leurs clients via un système d’options.

La plateforme propose 3 niveaux d’offre pour les freelances :

Gratuite, dite “basique” : Vous pouvez proposer 6 micro-services et 10 options maximums pour chacun d’entre-eux.  Vos options sont aussi soumises à un plafond de 100€.

Standard : Vous n’avez plus de restrictions du nombre de micro-services et d’options. Le plafond de prix pour vos options passe à 1000€. Vous obtenez accès à la formule “1€ de commission”, ce qui signifie que 5euros.com ne taxe plus qu’1€ sur chacune de vos ventes. Par exemple, si vous réalisez une vente de 100€ vous serez rémunéré 99€.

Premium : Cette offre présente les mêmes caractéristiques que celle standard, en ajoutant certains avantages. Parmi eux, la suppression du plafond à 1000€, la mention du statut “vendeur vérifié sur votre profil” et la mise en avant de vos offres en tête des résultats.

Les micro-services proposés sur le site sont très variés. Rédaction web, conseils informatiques, recettes de cuisine, réalisation de sous-titres pour vos vidéos, l’offre présente sur 5euros.com est extrêmement large. Le tout étant intégralement en français !

👍 Points forts :

Le premier avantage évident de 5euros.com est sa dimension française. Cela permet aux freelances de connaître à l’avance leur cible de clients et donc de pouvoir adapter leur offre en conséquence. 

👎 Points faibles :

Son champ d’action francophone qui s’avère être une force est aussi une faiblesse. Bien que cela permet d’atténuer la concurrence sur la plateforme, l’absence de clients internationaux limite aussi la visibilité de vos services et donc la portée de votre offre.

Le gratin.io, votre futur meilleur ami !

Principalement axée sur la tech, le Gratin.io a pour vocation de permettre aux entreprises de trouver des freelances pour réaliser leurs projets. À l’image des autres plateformes présentées dans cet article, un système de profil est encore une fois présent. Il permet de mettre en avant les compétences et l’expérience des indépendants. 

Là où l’offre de la startup française se différencie, c’est au niveau de l’accompagnement. En effet, le Gratin ambitionne d’être bien plus qu’une simple plateforme de mise en relation. Elle propose de prendre en charge la partie administrative pour faciliter la vie des freelances. Elle se présente aussi comme un intermédiaire qui recommande les profils d’indépendants aux entreprises clientes et inversement. L’accompagnement se fait essentiellement par Slack ou par téléphone

Son modèle économique repose sur deux offres :

Standard : L’inscription est gratuite, le Gratin prend une commission de 15% sur vos missions effectuées.

Ultimate : Une offre sur devis permettant un accompagnement ultra premium comprenant de nombreux avantages (paiements en 45 jours, conseils juridiques, contrats personnalisés etc)

👍 Les points forts :

Au-delà de son système d’accompagnement permettant aux freelances de réaliser leurs missions l’esprit tranquille, le Gratin a pour avantage d’être très concurrentiel. La commission prise sur chaque prestation est plus faible que chez ses concurrents. Également, toujours dans une volonté de simplifier la vie de ses utilisateurs, le Gratin garantit un paiement à J+1 ou 2 maximum.

👎 Les points faibles :

Les deux points faibles du Gratin reposent sur son aspect très spécialisé. A défaut d’être généraliste, la plateforme se concentre sur les métiers de la tech / informatique et elle concerne essentiellement la France. Du point de vue des freelances concernés et des entreprises construisant des projets dans ces domaines, cette spécialisation est une aubaine. Mais pour tous les autres évoluant dans divers domaines, cela représente un frein à s’inscrire sur la plateforme.

Crème de la crème, l’élite ou rien

Initialement prévu pour n’accepter que les étudiants des meilleures écoles de France, Crème de la crème à depuis, revu son modèle. Cette plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises est aujourd’hui ouverte à tous, ou presque. L’inscription requiert d’avoir au minimum 3 ans d’expérience professionnelle dans son domaine d’expertise.

Crème de la crème fonctionne selon un système de profil. Une fois votre compte créé et validé, vous devenez sollicitable pour des missions correspondant à vos compétences. Les entreprises clientes sur le site, essentiellement issues de grands groupes, soumettent leurs besoins de prestataires pour leurs projets et elles sont ensuite traitées manuellement par les gestionnaires de la plateforme. Les offres sont ensuite transmises aux freelances selon la pertinence de leur profil. Les utilisateurs ont aussi accès à une communauté Slack et à un dashboard pour consulter les missions disponibles.

Les domaines de métiers mis en avant sont principalement la tech, l’informatique, le graphisme et le marketing.

👍 Points forts :

Le principal avantage de cette startup française est son niveau d’exigence. Intégrer cette plateforme en tant que freelance demande un niveau de qualification élevé. Les entreprises le savent et proposent donc des missions très gratifiantes, relativement bien rémunérées.

L’autre avantage de la Crème de la crème, au-delà de son aspect communautaire, est son système de commission. La plateforme ne prend “que” 15% sur chaque devis clients.

👎 Points faibles :

Comme son nom l’indique, Crème de la crème est relativement élitiste et s’adresse surtout aux indépendants très expérimentés. Les entreprises clientes sur le site recrutent généralement pour des missions conséquentes. Ce nivellement par le haut ferme malheureusement la porte à beaucoup de freelances juniors.

L’autre bémol majeur de cette plateforme est sa limitation géographique. Réservé à la France, la Crème de la crème ne compose donc pas non plus avec les utilisateurs internationaux.

En bref, cette plateforme s’adresse essentiellement aux freelances chevronnés possédant des CV très qualitatifs.

Conclusion

Peu importe votre domaine d’expertise, votre expérience, votre zone géographique, votre niveau de compétence, si vous êtes freelance en quête de clients, il n’y a aucun doute que vous trouverez chaussure à votre pied. Comme vous avez pu le constater en parcourant cet article, les plateformes de mise en relation entre prestataires et clients sont diverses et variées. Nous aurions pu en citer de nombreuses autres telles que Upwork, Freelance.com, 404works, Twago ou encore Codeur. 

Si vous vous êtes récemment lancé en freelance, il est fort possible que vous peiniez à trouver des clients. Pas de panique, cette phase est inévitable ! Si nous devions vous donner un ultime conseil, ce serait de persévérer car, certes la concurrence est importante, mais la demande l’est tout autant !

5/5 - (3 votes)

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous le dire !

A PROPOS DE L’AUTEUR

Nathan Roth

Traffic Manager Junior chez Webmyday depuis bientôt un an, je suis chargé de la réalisation de l’ensemble de nos contenus visuels ! Ayant une appétence pour le digital depuis mon adolescence, je suis toujours partant pour enrichir mon spectre de compétences en rédigeant des articles de qualité ou en créant des contenus innovants sur les réseaux sociaux !

Créez votre activité en quelques semaines – avec un expert en création d’entreprise !

De l’élaboration du business plan jusqu’à la recherche de vos premiers clients, lancez sereinement et avec succès votre activité entrepreneuriale à nos côtés !

Eligible CPF, Pôle Emploi & FAF

Quelques articles qu’on vous recommande 👇

Pin It on Pinterest

Sommaire