fbpx ...

Devenir freelance : le guide complet

Écrit par Lou

Publié/mis à jour le 25 Oct. 2023

entrepreneur 593358 640

Nous avons eu le plaisir d’accueillir SuperIndep.fr pour une masterclass sur comment devenir freelance, ou comment se mettre à son compte !

Pour celles & ceux qui préfèrent l’audio et la vidéo c’est par ici

Replay : le guide complet devenir freelance

Pour nos lecteurs préférés, il n’y a plus qu’à scroll !

SuperIndep, c’est quoi ?

Emilien est le co-fondateur de SuperIndep et c’est lui qui nous propose cette masterclass !

A son compte en développement de logiciels depuis 2013, il a monté une communauté au fur et à mesure que son audience grandissait : le sujet qui revenait le plus était justement comment devenir freelance ?

Après plusieurs accompagnements de futurs freelances dans le milieu de la tech’ : il décide de lancer SuperIndep avec Clément et Florent.

Le but de leur solution ? Gérer tout l’administratif des freelances pour éviter toute mauvaise surprise.

Une solution unique sur le marché, car SuperIndep se connecte en temps réel sur vos comptes administratifs pour en faire un audit constant et tout anticiper : retards de paiement, cohérence des données, etc.

La solution garantit la sérénité totale des bénéficiaires de la solution !

Vous êtes auto-entrepreneur ? Réalisez un audit gratuit avec Superindep par ici

Comment facturer sans SIRET ?

C’est LA priorité numéro 1 quand on se lance en freelance : trouver des clients !

C’est seulement et uniquement lorsqu’on a trouvé un client qui souhaite nous payer ou nous faire signer un contrat qu’on va lancer la création de notre structure.

Il s’agira de préciser sur les documents : “SIRET en cours de création”.

Pour lancer la création de la structure, c’est très rapide et ça se passe sur le site officiel de l’INPI !

Il sera donc à partir de là possible de facturer et signer vos contrat avec la mention que c’est en cours de création, évidemment.

La règle d’or : ne pas se stresser sur l’administratif avant que cela devienne un problème.

Le choix du statut juridique

Quel que soit le statut on peut bénéficier de l’ACRE : d’où l’intérêt de ne pas créer sa structure trop tôt !

En effet, l’ACRE permet de ne payer que la moitié de ses cotisations durant les 3 premiers trimestres + le trimestre de création.

Donc attention à deux choses :

  • Il vaut mieux créer en début de trimestre pour en profiter pendant 1 an plutôt que 9 mois
  • C’est 50% d’abattement sur les charges, donc sans client, c’est un abattement de 50% sur 0€

Suis-je éligible à l’ACRE ? Les principaux cas sont d’être indemnisable à Pôle Emploi ou avoir moins de 26 ans.

Si on souhaite avoir sa propre structure, on a 3 options :

  • La micro-entreprise
  • l’EURL
  • La SASU
capture decran 2023 10 16 a 16.36.57

La micro-entreprise

La micro-entreprise : c’est une forme simplifiée d’entreprise individuelle !

Si on est à la fois au régime micro-fiscal et micro-social : on est micro entrepreneur

  • Micro-social = Travailleur Non Salarié (TNS) + Déclaration du chiffre d’affaire à l’URSAFF + Cotisations forfaitaires
  • Micro fiscal = Déclaration du chiffe d’affaire aux impôts + Abattement forfaitaire OU Versement libératoire

On paye donc un pourcentage fixe de son chiffre d’affaire, peu importe les frais engagés pour la partie micro-social :

capture decran 2023 10 16 a 17.00.38

Pour la partie micro-social, voici l’abattement selon le type d’activité :

capture decran 2023 10 16 a 17.07.09

Pour résumer : la micro-entreprise

Les points positifs et les points négatifs de la micro-entreprise d’un point de vue administratif.

Le positif :

  • C’est simplifié (mais pas si simple !)
  • Déduction forfaitaire des frais (imbattable si on a peu de frais !)
  • Récupération possible de la TVA pro
  • Visibilité sur la trésorerie
  • Rien à payer si on ne gagne rien

Le négatif :

  • CA limité (77 000€ pour du service)
  • Pas de déduction réelle des frais
  • Un des seul statut qui peut faire payer plus de charges qu’on a de revenus

5 choses qu’on ne te dit pas sur ta micro-entreprise

  1. Tu peux récupérer la TVA sur tes frais
  2. Si tu ne peux pas déduire tes frais, c’est parce qu’il existe déjà un abattement forfaitaire, et tu peux tout de même faire des frais de débours
  3. Le Versement Libératoire et l’ACRE peuvent te faire gagner des milliers d’euros
  4. Tu peux dépasser le plafond 2 années de suite (sans limite) avant de devoir changer de statut
  5. Tu peux choisir de passer à la TVA avant le seuil

La rémunération

Comment se passe l’étape cruciale de la rémunération ?

  1. Facturer : c’est obligatoire
  2. Réaliser un livre de recettes (une fiche excel qui répertorie qui a payé quoi)
  3. Un registre des achats (avec la TVA payée dessus, les achats/ventes)
  4. Déclarer à l’URSAFF (simple techniquement)
  5. Déclarer sa TVA (lorsqu’on dépasse le seuil ou qu’on souhaite y passer)
  6. La CFE, une taxe d’habitation pour les professionnels (dépend de la commune)

Pour calculer son salaire net en auto-entreprise, rendez-vous par ici !

Abonnes-toi à notre instagram pour ne plus rater les prochaines masterlass !

5/5 - (2 votes)

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous le dire !

A PROPOS DE L’AUTEUR

Lou Kassori

Chargée de communication chez Webmyday depuis plus d’un an, je me charge de la planification de l’ensemble des contenus à produire en externe et de certaines communications interne avec nos apprenants ! Ayant une appétence pour les domaines du web depuis mon adolescence, j’apprécie les missions de rédaction, d’organisation ou encore de création pour nos réseaux ou notre blog !

DÉCOUVREZ

Nos formations

badge graphisme

Graphisme

Tout pour devenir un véritable maître des pinceaux (digitaux)

badge wp

WordPress

Tout pour devenir un véritable jedi de WordPress !

badge seo

SEO

Tout pour devenir un vrai pro’ des moteurs de recherche

badge copywriting

Copywriting

Tout pour devenir un véritable magicien des mots

Quelques articles qu’on vous recommande 👇

Vie d'indépendant
survivre période de creux
Survivre à une période de creux dans son activité et maintenir un flux de revenus stable : comment faire ?

Survivre à une période de creux dans son activité et maintenir un flux de revenus stable : comment faire ?

Même si on a tendance à idéaliser les avantages du freelancing : il y a des hauts et des bas partout ! Les périodes de creux avec peu, voir pas de clients peuvent alors être très stressantes.  Mais pas de panique ! Avec une planification intelligente et une...

Pin It on Pinterest