fbpx

Comment créer un site éco responsable ?

Rédigé par Lou Kassori

23 Déc, 2021

Ce n’est un secret pour personne, il est nécessaire d’aller vers un modèle plus écologique autant que possible ! Les sites web ne font pas exception, bien au contraire ! Nous verrons ici pourquoi et comment créer son site éco responsable !

Pourquoi créer un site éco responsable ?

Un secteur problématique

Le secteur du numérique et du digital est l’un des plus grand consommateur d’énergie dans le monde. En France, on n’y déroge pas avec des statistiques effrayantes. Les 100 sites français les plus visités dépensent en moyenne 60 milliwattheure par page. Ce qui correspond, sur un an, à la consommation électrique de 3000 foyers français, des chiffres plus qu’alarmants.

Mais ce n’est pas fini, pour des sites moins visités, on estime qu’en moyenne, la visite d’une page produit 6,8 grammes de CO2 ; mais si vous totalisez 10 000 vues sur une page en un mois, cela consommera plus qu’un vol entre Tokyo et Londres ! Une empreinte écologique énorme dans le contexte environnemental actuel.

Tout n’est pas perdu !

De bonnes pratiques permettent de diminuer de 20 à 25% d’énergie consommée pour un même niveau d’efficacité. Le principal enjeu est donc de simplifier les transferts de données pour rendre les sites plus efficaces et moins diversifier les pages qui peuvent être rassemblées en une. Il est également primordial pour ce faire, de garder un oeil sur la consommation des serveurs.

En tant qu’entrepreneur, freelance, salarié ou même étudiant, vous n’êtes sans doute pas étrangers au RSE. Définie comme la responsabilité sociale des entreprises, intégrer un plan de réduction de sa consommation sur son site web peut faire partie de ses objectifs. C’est de la part des entreprises qu’on attend des changements concrets ! Si les entreprises effectuent ce changement, les consommateurs n’auront d’autre choix que d’y souscrire. C’est le début d’un cercle vertueux !

Mais tout ceci passe par plusieurs étapes. Pour créer un site éco responsable, il faut déjà créer un site web ! Ensuite on peut s’intéresser aux manières de l’optimiser et aux acteurs externes auxquels il faut avoir recours pour réduire sa consommation. Pour les plus sceptiques, réduire ses consommations d’électricité, c’est aussi réduire sa facture, poursuivez donc votre lecture !

Comment créer un site web

Avant même d’envisager de créer un site green, il faut déjà créer un site web, mais comment ?

S’autoformer

Pour les plus habiles et les plus patients, vous avez la possibilité vous auto-former à la création de sites web. Le processus, sans connaissances aucune, peut cependant se révéler particulièrement chronophage. Les outils automatisés tels que Shopify ou Wix.com ne vous permettent pas de créer des sites web complètement personnalisés. La possibilité de les optimiser pour minimiser votre empreinte écologique n’est également pas laissée.

Autrement dit, soit vous êtes déterminés à vous former, et c’est tout à votre honneur, soit vous passerez par une plateforme simplifiée, qui, malheureusement ne propose que des options limitées.

Si vous êtes en école de Webdesign, évidemment, cette section ne s’adresse pas à vous (rendez-vous dans la partie suivante !). Mais puisqu’on ne sors pas tous de la MJM, il est également possible de se former à moindre coûts.

Se faire former

Avec Webmyday.io, vous pouvez utiliser vos droits CPF (rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr pour les consulter) pour financer jusqu’à 100% votre formation. Il est également possible de passer par les fonds d’assurance formation de votre domaine d’activité, ou encore avec votre conseiller pôle emploi.

La plateforme propose un accompagnement complet avec différentes formules, selon le degré de connaissances souhaité. Le but étant de vous apprendre la création de site web sur WordPress de A à Z. Vous venez avec votre idée, et vous êtes accompagnés jusqu’à ce que votre site soit complètement opérationnel.

C’est via une combinaison de vidéos e-learning et de coaching personnalisés que cette formation est dispensée. Pour la majorité des formules, vous serez certifiés en fin de formation. Une certification reconnue qui vous permettra, dans le cadre d’une recherche d’emploi par exemple, de le mettre sur votre CV.

Une fois la formation terminée et votre site web en ligne, vous ne serez pas seuls ! Un accès à la communauté Webmyday est donnée à vie pour les personnes formées. Vous pourrez ainsi interagir avec une communauté d’utilisateurs comme vous ! Les prix des formations se situent de 700€ à 1300€ pour la formule la plus complète.

Faire appel à un prestataire

Votre dernière option pour créer votre site web est de faire appel à un prestataire externe. Malheureusement, il s’agit sans doute de l’option la plus coûteuse. Pour vous donner un ordre d’idée, on estime le coût d’un site e-commerce entre 5000 et 100 000 euros (prix conseillés), réalisé par un prestataire externe.

En outre, une fois le site clé en main, il faut l’actualiser, vos informations changent, vos produits, vos articles, votre blog,… En faisant appel à un prestataire pour la création, vous vous engagez à faire appel à ce même prestataire pour les actualisations également. Il s’agit donc d’un engagement et de coûts sur le long terme.

Les délais avec un prestataire externe sont également à prendre en compte dans la gestion de vos planning !

Intégrer un outil écologique à un site éco responsable

Green e-gestion

Plateforme de solution de facturation, cet outil est 100% écolo, respectueux de l’environnement et éco-conçu. Sa solution vous permet de réaliser vos factures simplement, rapidement en limitant l’énergie consommée.

L’outil est facile de prise en main, et propose beaucoup d’options, répondant à des problématiques importantes pour les entreprises. Avec cet outil, on fait appel à une entreprise consciente des enjeux actuels, le tout sur un site éco responsable. Faire appel à des acteurs de ce type est crucial dans le montage d’un site web éco-conçu.

Quel hébergeur choisir ?

Le choix de son hébergeur est particulièrement important pour se dire soucieux de l’environnement. Les serveurs et leur climatisation sont à l’origine d’une grande partie de la pollution produite par les sites web.

Pour un site plus éco responsable, ce choix est à soigner !

Nous vous en recommandons 3, qui, chacun à leur manière, permettent de réduire considérablement son empreinte écologique.

  • Infomaniak, leader en matière de protection de l’environnement avec ses 100% d’énergie renouvelable et ses serveurs avec refroidissement optimisé.
  • Hostpapa, qui est alimenté à 100% par de l’énergie verte certifiée
  • GreenGeeks qui utilise 300% d’énergie renouvelable

En somme, il s’agit d’utiliser un serveur qui n’utilisent pas, ou peu de climatisation. Utilisée pour le refroidissement des serveurs, elle est très polluante.

Mesurer l’impact de son site éco-conçu

Avoir un site éco responsable, c’est régulièrement vérifier son efficacité. Un site web éco-conçu est un site dont on vérifie régulièrement la consommation, en prenant comme référence les chiffres moyens ou encore les chiffres des concurrents.

Pour ce faire, il existe websitecarbon.com qui vous permet d’entrer votre url et calculer votre degré d’éco responsabilité. Vous pourrez également vous inspirer de sites à très faible consommation, mis en avant par le site web. Au niveau des statistiques mises en avant par la plateforme vous pourrez vous situer par rapport à l’ensemble des autres sites web, connaître la production de CO2 globale de votre site, ainsi que d’autres chiffres sur du plus long terme.

Ecoindex vous indique le score de performance environnementale et vous donne la possibilité de vous situer par rapport à la moyenne des autres sites internet, un outil donc moins complet que websitecarbon.com mais tout aussi utile.

Pagespeed Insights est un outil développé par Google qui permet de s’informer sur la vitesse de chargement de vos pages, en vous indiquant le poids de chaque page et comment le diminuer s’il se révèle trop lourd.

Ecometer vous permet d’analyser vos performances environnementales et donne des conseils concrets sur les bonnes pratiques à adopter selon la situation de votre site. Cet outil est particulièrement intéressant car il se base autour d’un guide d’une centaine de bonnes pratiques écolo à adopter pour un site green.

Quelques bonnes pratiques pour garder son site green

Simplifier son site web c’est supprimer le superflu pour aller à l’essentiel.

D’après ekodev.com, « 70 % des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont pas essentielles et que 45 % ne sont jamais utilisées« . Il y a donc de fortes chances pour que certaines fonctionnalités de votre site ne soient pas utilisées par vos visiteurs, et sont donc superflues. Mieux encore, ces fonctionnalités qui ne sont pas utilisées, une fois supprimées, permettront à votre site d’être plus fluide et le chargement de vos pages plus rapide.

Donc faire un site aussi épuré que possible avec des pages ayant chacune une utilité réelle. Se concentrer sur une grande volumétrie des pages quand ce n’est pas requis, c’est perdre vos visiteurs d’une part et c’est également mauvais pour la planète !

Les bons réflexes pour alléger son site

Voici donc une petite liste (non-exhaustive) des bons réflexes à adopter pour alléger son site et le rendre plus respectueux de l’environnement :

  • éviter plugins (et privilégier les liens)
  • supprimer la lecture automatique des vidéos
  • limiter le nombre de polices d’écriture utilisées (les restreindre à 2 à 3 polices)
  • les médias utilisés doivent être optimisés sans gâcher leur qualité
  • le site doit être en responsive design
  • il faut choisir un hébergeur qui respecte l’environnement
  • réduire la taille de vos éléments
  • limiter le nombre de couleurs (3 maximum conseillées)

Tout ceci vous permet de réduire le temps de chargement de vos pages. Cela permet d’un autre côté de simplifier votre site pour vos visiteurs. C’est surtout plus écolo, plus responsable et économique ! Moins d’énergie dépensée, c’est moins d’argent dépensé également !

La tendance éco responsable dans la consommation

On parle ici exclusivement de créer un site éco-conçu, mais si on souhaite aller plus loin, on peut se pencher directement sur les produits. La tendance dans la mode est par exemple vers l’up cycling. Dans le design d’intérieur, au chinage. Autrement dit, les produits, jusqu’alors de grande consommation se tournent vers du seconde main.

Cette tendance vers des produits qui ne consomment pas d’énergie, ou peu, peut être utilisée dans vos catalogues produit. Pour un site e-commerce qui minimise au maximum son empreinte écologique : n’hésitez plus !

D'autres articles à découvrir