fbpx ...

Qu’est-ce que le graphisme ?

Écrit par L'équipe Webmyday

Publié/mis à jour le 3 Avr. 2023

Souvent utilisé à tort et à travers, le terme « graphisme » peut désigner différentes choses. Dans cet article, nous allons revenir en détail sur son histoire, son évolution, les notions qui s’y rattachent, les différentes formes qu’il peut prendre, ainsi que les nombreux métiers qui en découlent. L’objectif ? Répondre une bonne fois pour toutes à la question suivante : qu’est-ce que le graphisme ?

Définition

Le graphisme désigne l’expression visuelle et créative d’une idée, d’un concept, d’un message ou d’une information. Cette discipline englobe l’ensemble des techniques artistiques relatives à la représentation. Du dessin à la photographie en passant par l’utilisation de typographies, de formes ou de couleurs. La notion de graphisme est caractérisée par la mise en relation de chacune de ces techniques dans l’objectif de créer une composition faisant sens.

Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez notre formation graphiste !

L’histoire du graphisme

Bien que les termes « graphisme » et « design graphique » n’apparaissent que tardivement dans l’histoire (début XXe), les origines de la discipline sont bien plus anciennes

Les origines du graphisme

En effet, bien que sa dénomination ait changé au fil des siècles, le graphisme n’est rien d’autre qu’un synonyme de la communication visuelle. S’il vous reste quelques souvenirs de vos cours de primaires, vous devez savoir que l’Homme communique depuis des milliers d’années. Ainsi, toutes les peintures murales (-36 000 av. J-C) représentant des animaux sont, en quelque sorte, le point de départ du graphisme !

Écrire pour exister

Par la suite, l’humanité a été marquée par l’émergence de l’écriture aux quatre coins du globe. De l’écriture sumérienne composée de signes, à la calligraphie chinoise en passant par l’écriture sur parchemins reliés (appelés codex) des romains, l’Homme a su peaufiner sa manière d’exprimer des messages.

Plusieurs de ces avancées ont rendu possible l’apparition de l’art graphique tel que nous le connaissons aujourd’hui. Notamment via les systèmes d’alphabet.

Qu'est-ce que le graphisme ? Histoire et imprimerie

La galaxie Gutenberg 

S’il y avait un épisode à retenir de cette évolution de la communication visuelle, ce serait probablement celui de l’invention de l’imprimerie par Gutenberg. En 1439, l’allemand Johannes Gutenberg développe et répand en Europe la technique des caractères amovibles

Nous ne rentrerons pas en détail sur le fonctionnement de cette pratique, mais il faut simplement comprendre que cette invention fut une réelle révolution pour l’Occident.

L’imprimerie par Gutemberg a eu un impact à la fois graphique mais aussi culturel. Les livres et autres supports écrits pouvant désormais être dupliqué et copié, l’information et le savoir se répandait donc bien plus rapidement.

La révolution a été si marquante que l’on parle parfois de « la galaxie Gutenberg ».

Le design graphique

Quelques siècles plus tard, en 1922, le designer William Addison Dwiggins utilisait pour la première fois le terme “design graphique”. Au début du XXeme siècle, différentes agences de création visuelle commençaient déjà à se développer. Cependant, aucun des protagonistes y travaillant n’avait encore trouvé de mots pour définir leur activité.

Par la suite, le graphisme va continuer de se développer jusqu’à prendre le visage que nous connaissons maintenant. De l’invention de la publicité à la théorisation philosophique du graphisme par Paul Rand dans Thoughts on Design en 1947, en passant par les débuts de la transition numérique par Adobe en 1990 : le siècle dernier à façonner la manière dont nous percevons le graphisme aujourd’hui. 

Le graphisme est partout

Contrairement à ce que certains peuvent penser, le graphisme ne se manifeste pas uniquement dans les salles d’exposition et autres musées : il est présent partout !

Si vous lisez cet article dans le métro, la publicité que vous apercevez sur le quai résulte du graphisme. La veste à motif de la personne en face de vous est l’œuvre d’un graphiste. Même la drôle de moquette bariolée qui constitue le siège sur lequel vous êtes assis résulte du travail d’un graphisme

Ou que vous soyez, vous êtes constamment en contact avec le travail d’un ou de plusieurs graphistes. Et ce, depuis votre plus jeune âge.

Le graphisme se rattache à l’idée de communication visuelle. Ainsi, dès lors qu’une entreprise, qu’une célébrité, qu’une organisation publique ou qu’une marque souhaite transmettre un message, un moyen de communication est élaboré.

Ces messages passent par différents supports que nous pouvons diviser en deux grandes catégories :

Le print

Qu'est-ce que le graphisme print ? Les couleurs Pantone

Nous l’évoquions à l’instant, l’imprimerie a été une révolution dans l’histoire du graphisme. Jusqu’au début des années 2000, l’impression (ou print) était la méthode de communication visuelle la plus plébiscitée. Magazines, journaux, tracts, affiches, fax, brochures, catalogues, livrets : les supports de communication étaient principalement physiques.

Les graphistes exerçaient donc leur métier en tenant compte des contraintes techniques liées à l’impression. Maîtrise des méthodes d’encrage ou encore connaissances des différents matériaux : les professionnels de l’époque devaient prendre en compte l’étape de production dans leur réflexion créative. 

Pendant longtemps, le métier de graphiste est globalement resté le même. Les outils de conception s’amélioraient et intégraient des fonctionnalités supplémentaires. Mais au fil des années, des moyens numériques ont commencé à se démocratiser, poussant les professionnels à intégrer progressivement des outils électroniques dans leur processus de création. 

A début du XXIe siècle, les outils traditionnels et analogiques n’occupaient plus qu’une place minime dans le quotidien des graphistes. Les supports de communication n’étaient plus conçus de la même manière. 

Au-delà de ça, la nature même de ces supports avait changé. Cette transformation brutale s’expliquait en un mot : internet.

Le digital

Les outils PAO, Adobe Photoshop

À partir de l’an 2000, les besoins en matière de communication ont drastiquement changé. Cela s’explique par l’émergence d’internet et le fait que la majorité des publics étaient désormais présents en ligne. L’objectif premier de la communication visuelle étant de retranscrire graphiquement un message afin qu’il touche son récepteur de manière optimale, les graphistes ont dû s’adapter aux nouveaux canaux.

Les réalisations visuelles, mettant toujours en commun formes, typographies, photographies, couleurs et illustrations, devaient désormais être diffusables sur Internet ; et par extension sur les écrans. 

Les graphistes ont donc dû développer l’exercice de leur métier sur de nouveaux supports : sites web, bannières, miniatures vidéos, applications, mails, vidéos, réseaux sociaux etc.

Les contraintes techniques du digital sont relativement différentes de celles du print. La gestion des couleurs n’est pas la même (CMNJ vs RVB) et les possibilités offertes par le numérique sont beaucoup plus larges (3D, motion design etc).

En raison de ces nombreuses différences, certains graphistes de « l’ancienne époque » n’ont pas réussi à prendre le virage du digital. Et à l’inverse, certains professionnels d’aujourd’hui ne maîtrisent absolument pas les notions liées au print.

Bien que la communication visuelle d’aujourd’hui passe essentiellement par des canaux digitaux, il ne faut pas penser que le print est mort pour autant. Bien au contraire, le négliger totalement serait une grave erreur !

En effet, tous les professionnels du secteur (indépendant ou salariés) s’accordent à dire que le digital et le print ne s’entretuent pas, ils se complètent. Il est donc vivement conseillé aux graphistes (et futurs graphistes) de maîtriser chaque type de supports.

Quels sont les métiers du graphisme ?

Le terme générique désignant les professionnels évoluant dans le milieu du graphisme est graphiste (sans surprises). Cependant, ce métier est souvent mal compris du grand public.

De manière générale, un graphiste est une personne en charge de la traduction créative et visuelle d’une idée, d’un message ou d’un concept. Pour mener à bien cette mission, il met en commun l’ensemble de ses compétences artistiques. Systématiquement, cela passe par l’utilisation des logiciels de la suite Adobe.

Comme nous l’évoquions précédemment, l’élaboration de support de communication implique, depuis une trentaine d’années, l’utilisation d’outils numériques. Les principaux sont Photoshop, Illustrator et Indesign. Chacun d’entre eux est destiné à une utilisation spécifique.

En 2023, un graphiste se doit de maîtriser tous ses outils sur le bout des doigts afin de pouvoir concrétiser sa vision créative sans compromis. 

En revanche, contrairement aux idées reçues, il ne faut pas forcément savoir dessiner pour être graphiste. La création visuelle se faisant désormais principalement par ordinateur, il est possible d’être un grand graphiste sans savoir manier un crayon. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques qui différencie les graphistes des illustrateurs.

Tout comme la photographie, le motion design, la 3D, la calligraphie, le dessin n’est rien d’autre qu’un plus

À noter qu’il est malgré tout très intéressant d’avoir plusieurs cordes à son arc lorsqu’on envisage de devenir graphiste freelance ou salarié.

Conclusion

Vous l’aurez compris au fil de cet article, le graphisme est un concept relativement vaste. De ses origines millénaires à ses innovations récentes, cette discipline a toujours rythmé le quotidien des Hommes. Que vous soyez graphiste en freelance ou complètement éloigné de ce domaine professionnel il n’y a aucun doute que le graphisme ait joué un rôle dans votre vie.  

Cet article vous a peut-être également fait prendre conscience de l’accessibilité de cette discipline. La création digitale étant aujourd’hui au coeur du métier de graphiste, tout le monde peut désormais se former à la discipline.

Avec le temps et les dernières avancées technologiques, il se pourrait même que le métier change encore de forme prochainement. En témoigne les intelligences artificielles de génération d’images.

Si le milieu créatif vous intéresse, découvrez notre formation graphiste pour apprendre à maîtriser les logiciels Photoshop, Illustrator et Indesign !

4.4/5 - (7 votes)

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous le dire !

A PROPOS DE L’AUTEUR

L'équipe Webmyday

Webmyday est l'organisme de formation de référence pour les indépendants et entrepreneurs cherchant à lancer leur activité avec succès ! Nous avons accompagné plus de 400 porteurs de projet à créer leur entreprise et leur site internet grâce à un programme de formation basé sur 3 piliers : une plateforme de e-learning accessible à vie, des séances individuelles avec un coach expert, une communauté active d'entrepreneurs !

DÉCOUVREZ

Nos formations

badge graphisme

Graphisme

Tout pour devenir un véritable maître des pinceaux (digitaux)

badge wp

WordPress

Tout pour devenir un véritable jedi de WordPress !

badge seo

SEO

Tout pour devenir un vrai pro’ des moteurs de recherche

badge copywriting

Copywriting

Tout pour devenir un véritable magicien des mots

Quelques articles qu’on vous recommande 👇

Pin It on Pinterest